BIOGRAPHIE DE JOAN MIRO


20 Avril 1893: Naissance de Joan Miró Ferra à Barcelone. Son père est horloger, sa mère fille d'ébéniste.

2 Mai 1897: Naissance de Dolorès, l'unique soeur de Miró. Miro en famille, vers 1905

1900: Entre à l'école, et prend ses premiers cours de dessin.

1901: Premiers dessins.

1907: Entre à l'école de commerce de Barcelone, sur les instances de son père. Cependant, Miró continue de s'intéresser à la peinture, et assiste aux cours de l'école des beaux-arts de Barcelone.

1910/1911: Travaille dans une droguerie, puis dans une entreprise de construction et de produits chimiques. Mais Miró tombe malade et fait une dépression nerveuse. Il décide alors de se consacrer à l'art. Acquisition d'une ferme par la famille à Montroig, près de Tarragone.

1912: Etudes artistiques à l'école Gali jusqu'en 1915. Il rencontre le céramiste Artigas, le peintre Ricart, et découvre la peinture cubiste lors d'une exposition à Barcelone.

1914: Loue un atelier avec son ami Ricart.

1915: Service militaire, chaque année d'octobre à décembre jusqu'en 1917.

Miro en 1917, avec son ami Yvo Pascual Miro en 1917 (à gauche)

1918: Première exposition personnelle à la galerie Dalmau, Barcelone: 64 tableaux et dessins. Il fonde le "Agrupació Courbet".

1920: Miró se rend pour la première fois à Paris, où il rencontre Picasso. Il participe au festival dada à la Salle Gaveau. Trois de ses tableaux sont exposés à l'exposition française chez Dalmau (Barcelone), et deux autres à l'exposition catalane de Paris.

1921: Second séjour à Paris. Il loue l'ancien atelier du sculpteur catalan Gargallo, au 45 de la rue Blomet. Première exposition personnelle à Paris. Période de grande pauvreté.

1922: La Ferme, exposée au salon d'automne.

1925: Première exposition individuelle en Juin, à la galerie Pierre (Pierre Loeb) avec succès. Il participe en novembre à l'exposition "La peinture surréaliste" à la galerie Pierre et est invité au banquet en l'honneur de St. Pol Roux. Il est très lié au groupe surréaliste.

1926: Pour les Ballets Russes de Diaghilev, il collabore avec Marx Ernst aux décors de Roméo et Juliette. Décès de son père à Montroig. Expose deux toiles à la "Exhibition of International Modern Art", à Brooklyn.

1927: Miró change d'atelier et s'installe à Montmartre, rue Tourlaque.

1928: Un voyage en Hollande lui inspira la série des Intérieurs hollandais. Voyage également en Belgique et en Hollande.

1929: Se marie avec Pilar Juncosa à Palma de Majorque.Le couple s'installe à Paris en novembre, au 3 rue François-Mouthon.Miro dans son atelier rue François Mouthon, 1931

1930/1931: Plusieurs expositions personnelles à Paris, et première exposition personnelle à New-York, à la "Valentine Galery". Naissance de son unique fille Maria Dolorès, à Barcelone. Premières lithographies pour L'Arbre des voyageurs de Tzara. Exposition de collages, et exposition de sculptures-objet.

1932: Retourne vivre dans la maison de son enfance, à Barcelone. Miró travaille dans le grenier. Création des décors et costumes pour Jeux d'enfants des Ballets Russes à Monte-Carlo. Il expose à Paris et à New-York.

1933: Fait la connaissance de Kandinsky.

1934: Il crée des oeuvres au pastel et sur papier de verre.

1936: Eclatement de la guerre civile en Espagne. Séjour à Londres et à Paris, où la guerre le surprend. Fait venir sa famille à Paris en décembre. Il peint à la détrempe sur cuivre et sur fibrociment.

1937: Peint Le Faucheur, disparu peu après, pour le pavillon espagnol de l'Exposition universelle de Paris. Voyage à Londres.

1938: Peint une fresque intitulée Naissance du dauphin sur le mur du salon de l'architecte Paul Nelson.

1939: Les troupes de Franco envahissent Barcelone. L'invasion allemande le contraint à fuir Paris pour Varengeville, en Normandie.

1940: Il s'installe à Palma de Majorque et commence la série des Constellations.

1941: Grande rétrospective de son oeuvre au Museum of Modern Art à New York.

1942: Miró s'installe dans la maison familiale de Barcelone.

1944: Disparition de la mère de Miró. Premières céramiques avec Artigas, et premières sculptures en bronze.

1946: Exposition des "quatre espagnols" à l'Institute of Contemporary Art de Boston: Dalí, Gris, Picasso et Miró.

1947: Premier voyage aux Etats-Unis où il réalise le panneau mural 3x10m du Cincinnati Terrace Plaza Hotel. Illustre A toute épreuve de Paul Eluard, et Antitête de Tristan Tzara.

1948: Revient s'installer à Paris.

1950: Miró crée ses premières xylographies sur buis. Peinture murale pour l'université de Harvard.

1952: Rétrospective de Miró à la Kunsthalle de Bâle.

1953: Nouvelle Série de 386 céramiques avec Artigas à Gallifa. Miro à Montroig, en 1954

1954: Grand prix international de la gravure à la Biennale de Venise.

1956: S'installe à Palma de Majorque, où son ami l'architecte Sert lui a construit une villa. Vend la maison familiale de Barcelone. Commence les peintures murales pour le siège parisien de l'Unesco, dans le VII° arrondissement.

1958: Achèvement des peintures murales de l'Unesco.

1959: Second séjour aux Etats-Unis. Rétrospective au Museum of Modern Art de New York et à Los Angeles. Grand Prix de la Fondation Guggenheim pour ses peintures murales à l'Unesco.

1960: Céramique murale avec Artigas pour l'université de Harvard, en remplacement de la peinture murale de 1950.

1961: Voyage à New York

1962: Grande rétrospective au Musée d'Art moderne de Paris. Le prix de dessin Joan Miró est créé à Barcelone.

1964: Rétrospective à la Tate Gallery de Londres, et à la Kunsthaus de Zurich. Elles seront désormais fréquentes à travers le monde: Miró est célébré universellement comme l'un des grands artistes de ce temps. Inauguration de la Fondation Maeght à Saint-Paul, dont le labyrinthe est entièrement décoré de céramiques et de sculptures de Miró

1966: Artigas et Miró réalisent Vénus de la mer, sculpture sous-marine en céramique pour une grotte à Juan-les-Pins. Tokyo et Kyoto présentent une grande rétrospective de son oeuvre aux japonais.

1968: Nommé docteur honoris causa de l'université de Harvard. Dernier voyage aux Etats-unis.

1970: Céramique murale pour l'aéroport de Barcelone, en collaboration avec Artigas. Trois céramiques murales monumentales et un jardin pour le pavillon en verre de l'Exposition universelle d'Osaka.

1972: La décision est prise de créer la fondation Miró à Barcelone.

1973: Rétrospective de ses sculptures et céramiques à la Fondation Maeght à St-Paul de Vence.

1975: Inauguration officieuse de la Fondation Joan Miró, au Centre d'Estudis d'Art Contemporain de Barcelone. L'artiste y fait une donation de 5000 dessins.

1976: Inauguration officielle de la Fondation Joan Miró. Céramiques murales pour les laboratoires IBM à Barcelone.

1978: Le théâtre Classa présente Mori el Merma à partir des personnages marionnettes créés par Miró pour Ubu roi de Jarry.

L'un des masques-costumes créés pour Mori el Merma

Rétrospectives à Madrid et Majorque. Sculpture monumentale pour l'Esplanade de la Défense à Paris. Le conseil de l'Europe attribue son Prix spécial 1977 pour un musée à la Fondation Joan Miró

1979: Miró est distingué du titre "honoris causa" de l'université de Barcelone.

1981: Inauguration d'une sculpture monumentale de 12 mètres, Miss Chicago, à Chigaco, et de deux autres à Palma de Majorque.

1982: Inauguration de deux sculptures monumentales Personnage et oiseaux à Houston, et de la sculpture Doni i Ocell (Femme et oiseau) réalisée avec Artigas dans un parc de Barcelone.

1983: Décès de Joan Miró le 25 décembre à Palma de Majorque. Obsèques solennelles au cimetière Montjuic de Barcelone.

1993: Inauguration du Musée Miró dans l'atelier de l'artiste à Palma de Majorque:

Miro dans son atelier en 1960. Transformé en musée en dec 1992